Archives de catégorie : Du bout des doigts

Le sommeil lourd

Ce matin, je ne t’ai pas entendu partir,

lorsque que mes yeux se sont ouverts tu n’étais plus là.

J’aurais aimé partager mes rêves avec toi avant que tu partes.

C’est trop tard, tu es sans doute en ce moment même, absorbée par la vie qui t’entoure.

Il est tard et j’émerge lentement de la pénombre que j’habitais jusque-là,

 je tente progressivement de m’habituer à la lumière vive qui abrite cette pièce.

À ce soir… peut-être.

 

 

 

 

Le jeune

Il a rencontré une fille Lejeune. Il rêve d’une maison, tranquille avec cette femme,  devenue sa femme, d’un chien, d’une Mégane avec des sièges auto. Les grands, les vieux, les adultes, les profs, ses parents disent qu’il rêve Lejeune.  Malgré sa capuche, accessoire indispensable, à la fois pour se protéger du vent, des gens, des regards. Il lui manque des dents au jeune, une cicatrice à l’arcade, stigmate d’une énième bagarre, d’une énième virée avec son équipe comme il l’appelle. Elle veut marquer les mêmes buts son équipe, une femme, un chien, une Mégane avec les sièges auto à l’arrière, tout pareil. Continuer la lecture